Le CBD est-il plus riche en antioxydant que les vitamines C et E ?

0
144

LE CBD : plus antioxydant que les vitamines C et E

Vous avez probablement entendu dire que les antioxydants sont bons pour la santé. Pourquoi encourage-t-on les gens à consommer des aliments riches en antioxydants ? Quelles sont exactement ces substances ? Quel effet bénéfique ont-elles sur l’organisme ?

En termes simples, les antioxydants sont des substances qui inhibent l’oxydation et réduisent ainsi le stress oxydatif. L’oxydation est le processus par lequel des déchets sont générés lors des réactions du corps. Ce processus conduit également à la création de radicaux libres. L’organisme produit certains antioxydants, comme le glutathion et le CoQ10. Mais ils ne suffisent pas toujours à empêcher la formation de radicaux libres. C’est particulièrement vrai à mesure que l’on vieillit. Car le stress oxydatif augmente alors considérablement. C’est pourquoi il est important de consommer suffisamment d’antioxydants provenant d’autres sources.

LES RADICAUX LIBRES FONT PARTIE DE NOTRE MÉTABOLISME

Les êtres humains doivent transformer les aliments en énergie pour survivre. Lorsque nos processus métaboliques créent de l’énergie, ils génèrent également des déchets. Certains d’entre eux sont des molécules d’un composé biochimique contenant un électron non apparié, à savoir les radicaux libres. Les radicaux libres dans notre corps sont également générés par des facteurs externes. Tels que le stress et les toxines, qu’ils soient inhalés, ingérés, injectés ou absorbés par la peau.

L’électron non apparié de la molécule corrompue par les radicaux libres attire un autre électron d’une molécule saine, déclenchant une réaction en chaîne qui nous laisse avec un tas de molécules détériorées. Comme ces molécules font partie de notre tissu cellulaire, dans toutes ses différenciations, le résultat de ce processus est d’avoir un ou plusieurs organes ou parties du corps qui “vieillissent” lentement ou même qui tombent rapidement malades.

Excès de radicaux libres

Un excès de radicaux libres dans l’organisme, quelle qu’en soit la raison, peut déclencher des maladies mineures. Mais aussi des affections graves, telles que le cancer, les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson, l’athérosclérose, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. D’autre part, nous savons tous, grâce à la publicité, que le vieillissement naturel et “inoffensif” de notre peau est principalement causé par les radicaux libres. Les cellules du cerveau utilisent une importante quantité d’énergie pour faire leur travail. Cela crée des radicaux libres et des dommages oxydatifs au niveau neuronal, ce qui entraîne un déclin lié à l’âge.

LE BESOIN D’ANTIOXYDANTS

Un antioxydant est une substance naturelle qui inhibe l’oxydation, la réaction chimique qui produit les radicaux libres qui endommagent les cellules. Nous sommes capables de produire nos propres antioxydants jusqu’à un certain niveau. Mais pas suffisamment pour neutraliser tous les effets néfastes de facteurs externes tels que la pollution, la malbouffe, la fumée, etc. C’est pourquoi il est important de tirer une grande quantité d’antioxydants de l’alimentation. Même s’il est difficile de déterminer la quantité dont nous avons réellement besoin à chaque étape de la vie. Les antioxydants sont un élément important de tout régime alimentaire pour le maintien d’une bonne santé et d’un bon fonctionnement. Car il est prouvé que les dommages causés aux cellules “oxydées” entraînent des maladies et des affections chroniques.

Les antioxydants et CBD

Les antioxydants donnent des électrons aux électrons solitaires des radicaux libres, créant ainsi une paire qui stabilise la molécule. Et empêche l’effet de réaction en chaîne produit par les électrons volés à d’autres molécules qui dégradent la fonctionnalité cellulaire. Les antioxydants sont des substances comme l’acide ascorbique (vitamine C), la vitamine E, le glutathion, l’acide lipoïque, l’acide urique, les carotènes et le coenzyme Q10.

Notre alimentation devrait toujours être basée sur des fruits et des légumes riches en antioxydants. Qui contribuent à réduire l’inflammation et les dommages cellulaires. Les plantes et les fruits entiers sont beaucoup plus efficaces que les extraits ou les molécules synthétisées. De la même manière que les dérivés de plantes entières de cannabis semblent plus efficaces que les cannabinoïdes isolés.

LE CBD : UN SUPER ANTIOXYDANT BREVETÉ PAR LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN 

Les substances phytochimiques contenues dans les plantes ont des propriétés antioxydantes particulières, selon la Harvard Medical School.  La vitamine C, par exemple, donne des électrons à un radical libre, puis l’hespéritine, un phytochimique présent dans les agrumes, redonne à la vitamine C ses capacités antioxydantes !

Il est fascinant de constater que, lors d’études en laboratoire, le CBD s’est avéré être un antioxydant. Même plus de qualité antioxydante que la vitamine C (ascorbate) ou la vitamine E (α-tocophérol) !  Dès 1998, l’Institut national de la santé mentale et l’Institut national du cancer ont commencé à découvrir que le CBD fonctionne comme un antioxydant et un neuroprotecteur.  Puis, en 2000, le National Institute of Mental Health a réalisé une étude de suivi sur des cultures neuronales. Qui a révélé que le CBD et d’autres cannabinoïdes étaient plus puissants que la vitamine C et la vitamine E pour protéger les neurones exposés à la toxicité de l’hydroperoxyde.

Ces résultats en Amérique ont incité le gouvernement fédéral américain à déposer un brevet sur les cannabinoïdes. Même si le cannabis était encore illégal à cette époque, en 2003.  Le brevet était intitulé “Cannabinoïdes en tant qu’antioxydants et neuroprotecteurs” Et expliquait comment les cannabinoïdes pourraient être efficaces dans le traitement d’un large éventail de maladies liées à l’oxydation. Notamment les maladies inflammatoires, auto-immunes, liées à l’âge ou ischémiques (restriction de l’apport sanguin entraînant des lésions tissulaires. Comme les accidents vasculaires cérébraux ou les maladies coronariennes).

LES ANTIOXYDANTS FONT PARTIE DE “L’ENTOURAGE” DU CBD.

Dans le monde du CBD, nous parlons beaucoup de ce que l’on appelle “l’effet entourage”. Qui est simplement la notion que les cannabinoïdes fonctionnent mieux ensemble, de manière synergique. Mais l’effet d’entourage n’est pas propre aux cannabinoïdes. Le grand chercheur en antioxydants Lester Packard, MD, auteur de “The Antioxidant Miracle”, a fait référence à ce qui a été appelé “l’effet réseau”. Qui est la capacité des antioxydants à travailler ensemble de façon synergique de manière à donner à l’organisme le plus grand bénéfice.

En ce qui concerne le CBD, la conclusion évidente est la suivante. Il a été démontré qu’il s’agit d’un puissant antioxydant. Et son ajout à un programme alimentaire et de supplémentation qui comprend déjà de nombreux antioxydants connus. Tels que la vitamine C, le zinc, le CoQ10 et la vitamine E augmenterait et renforcerait très probablement votre système de défense antioxydant global.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici