6 moyens simples d’améliorer votre sommeil en période difficile

0
68

Une personne très sage a récemment décrit la pandémie comme un « traumatisme mondial » et cela paraît profond et très vrai. Que ce soit à cause d’une perte, de la peur, d’un changement dans la dynamique familiale, de l’emploi, de la sécurité ou de nos identités, nous avons tous vécu et vivons encore cette année d’énormes changements dans nos vies et nos environnements.

Il n’est pas étonnant que nous ayons tous du mal à trouver une bonne nuit de sommeil ! Le monde a besoin de se reposer, de se restaurer et de se remettre de ce traumatisme mondial que nous avons tous vécu à un certain niveau.  Alors, comment améliorer notre sommeil lorsque les temps sont durs et que le stress, l’anxiété et la dépression touchent de plus en plus de personnes ?

  1. Respecter un horaire de sommeil

Ne consacrez pas plus de huit heures au sommeil. La durée de sommeil recommandée pour un adulte en bonne santé est d’au moins sept heures.

Couchez-vous et levez-vous à la même heure chaque jour. Essayez de limiter à une heure au maximum la différence entre vos horaires de sommeil les soirs de semaine et les week-ends. La constance renforce le cycle veille-sommeil de votre corps.

Si vous ne vous endormez pas au bout de 20 minutes, quittez votre chambre et faites quelque chose de relaxant. Lisez ou écoutez de la musique apaisante. Retournez vous coucher lorsque vous êtes fatigué. Répétez l’opération si nécessaire.

  1. Faites attention à ce que vous mangez et buvez

N’allez pas vous coucher affamé ou rassasié. En particulier, évitez les repas lourds ou copieux dans les deux heures qui précèdent le coucher. Votre malaise pourrait vous empêcher de dormir.

La nicotine, la caféine et l’alcool méritent également une certaine prudence. Les effets stimulants de la nicotine et de la caféine mettent des heures à se dissiper et peuvent nuire à la qualité du sommeil. Et même si l’alcool peut vous donner envie de dormir, il peut perturber le sommeil plus tard dans la nuit.

  1. Créez un environnement reposant

Créez une pièce idéale pour le sommeil. Cela signifie souvent une pièce fraîche, sombre et calme. L’exposition à la lumière peut rendre l’endormissement plus difficile. Évitez l’utilisation prolongée d’écrans émettant de la lumière juste avant le coucher. Envisagez d’utiliser des stores pour assombrir la pièce, des bouchons d’oreille, un ventilateur ou d’autres dispositifs pour créer un environnement adapté à vos besoins.

Faire des activités apaisantes avant le coucher, comme prendre un bain ou utiliser des techniques de relaxation, peut favoriser un meilleur sommeil.

  1. Limitez les siestes en journée

Les longues siestes diurnes peuvent nuire au sommeil nocturne. Si vous décidez de faire une sieste, limitez-la à 30 minutes et évitez de la faire tard dans la journée.

  1. Intégrez une activité physique dans votre routine quotidienne

Une activité physique régulière peut favoriser un meilleur sommeil. Évitez toutefois de faire de l’exercice trop près de l’heure du coucher.

Passer du temps à l’extérieur chaque jour peut également être utile.

  1. Gérez vos inquiétudes

Essayez de résoudre vos soucis ou vos préoccupations avant de vous coucher. Notez ce qui vous préoccupe et mettez-le de côté pour le lendemain.

La gestion du stress peut vous aider. Commencez par les bases, comme s’organiser, fixer des priorités et déléguer des tâches. La méditation peut également soulager l’anxiété.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici