Comment bien conserver ses pommes de terre ?

0
39

Communément appelées pommes de terre, elles peuvent être consommées de mille et une façons. Mais avant de les consommer, il faut apprendre à les conserver efficacement pour qu’elles ne germent pas avant l’heure. Découvrez toutes les techniques pour bien conserver vos légumes. Faciles à mettre en œuvre, elles permettent de ralentir le vieillissement des tubercules.

Les conditions idéales pour conserver vos pommes de terre

Pour éviter que vos pommes de terre ne germent et ne verdissent, vous devez suivre quelques conseils. Découvrez les conditions idéales pour conserver vos légumes :

Stockez les pommes de terre dans un endroit sec et sombre (par exemple : à la cave). Dans un tel endroit, elles peuvent être conservées pendant au moins un an sans problème.

Stockez vos pommes de terre dans une caisse en bois ou un autre récipient ouvert. L’air doit circuler. N’utilisez jamais de récipient hermétique pour le stockage.

Que vous utilisiez un panier en osier, une caisse en bois ou un sac en toile de jute, n’oubliez pas de placer une feuille de papier journal entre chaque couche de pommes de terre. Vous pouvez également les recouvrir de paille si vous n’utilisez pas de papier journal.

Ne stockez pas vos pommes de terre avec d’autres fruits dits climactériques. Évitez de les mettre près des bananes, des oignons et des ananas. Ne les mettez pas dans la même pièce, et encore moins dans le même contenant. Ils produisent tous de l’éthylène, un gaz qui provoque un vieillissement prématuré.

Enfin, veillez à ce que la température soit d’environ 10°C pour ralentir le flétrissement des pommes de terre.

La technique de séchage pour conserver vos pommes de terre

Après avoir récolté vos pommes de terre ou les avoir achetées dans un magasin, il est conseillé de les faire sécher au soleil pendant toute une journée. Cette méthode permet d’éliminer l’excès d’humidité qui a tendance à faire pourrir les tubercules pendant le stockage.

Trier les pommes de terre pour éviter qu’elles ne pourrissent

Pour garantir une conservation parfaite de vos pommes de terre, triez-les avant de les stocker. Si certaines pommes de terre présentent des taches anormales ou des traces de moisissure, retirez-les. En effet, une pomme de terre pourrie contaminera les autres légumes. Il est préférable de prévenir une infestation avant de devoir tout jeter.

En revanche, vous pouvez conserver les pommes de terre qui présentent des taches brunes. Elles sont encore comestibles à condition de les manger rapidement. Il est conseillé de couper les parties endommagées avant de les cuire.

Une fois que vous avez fini de trier, brossez les légumes pour enlever la terre. Ne les lavez pas car ils auraient tendance à pourrir. Plus les pommes de terre sont sèches, plus elles se conservent longtemps.

Entretien régulier des pommes de terre

Les pommes de terre germent facilement. Il est préférable de les entretenir régulièrement – toutes les trois semaines environ – pour qu’elles durent le plus longtemps possible. Surveillez les signes de pourriture. Brossez légèrement chaque légume pour enlever les pousses, en les pressant entre votre pouce et votre index si nécessaire.

Enlevez la partie verte avec un couteau si les tubercules ont des taches à l’extrémité. Et jetez-les s’il vous semble porter des taches suspectes.

Choisissez une variété qui se conserve bien

Tout d’abord, il existe deux types de pommes de terre : les pommes de terre de conservation et les pommes de terre primeurs. Les pommes de terre de primeur ont la particularité d’avoir une durée de conservation courte après la récolte. Elles doivent donc être consommées rapidement. Les pommes de terre de conservation peuvent se garder longtemps (quelques jours ou plusieurs semaines).

Il existe également de nombreuses variétés plus ou moins précoces. Pour assurer la bonne conservation de vos pommes de terre, choisissez une « Blanche », une « Désirée », une « Nicola » ou une « Charlotte ». Plus la variété est tardive, plus la période de végétation est longue et plus elle se conservera longtemps. A l’inverse, si une variété est précoce, elle sera consommée rapidement.

Un dernier conseil : pour répartir la récolte, il est conseillé de cultiver plusieurs légumes avec différents degrés de précocité.

Peut-on les conserver au réfrigérateur ?

Vous avez acheté des pommes de terre et souhaitez les conserver au réfrigérateur avant de les consommer ? Sachez que ce n’est pas une bonne idée. Il est préférable de conserver les tubercules dans un endroit sec et sombre. Si vous n’avez pas de cave ou de débarras, pensez à les stocker sous l’évier de la cuisine dans un sac adapté.

En effet, l’amidon contenu dans une pomme de terre se transforme en sucre et donne un mauvais goût si le tubercule est conservé à une température très basse. Le réfrigérateur peut également modifier la couleur du légume.

Si vous décidez tout de même de conserver vos pommes de terre au réfrigérateur, retirez d’abord la terre, car elle peut contenir des bactéries. Et avant de les cuisiner, assurez-vous qu’elles sont à température ambiante pour limiter le processus de décoloration.

Techniques de conservation des pommes de terre épluchées ou cuites

Si vos pommes de terre sont déjà épluchées, vous devez les consommer le jour même.  La couleur et le pourrissement changent lorsque la chair du tubercule est exposée à l’air. Placez-les dans un plat d’eau froide pour conserver les pommes de terre épluchées pour la cuisson du lendemain.  Il est essentiel que les légumes ne soient pas en contact avec l’air, sinon la couleur et le goût risquent de changer.

Deux heures après la cuisson, les pommes de terre cuites doivent être refroidies. Elles peuvent se conserver trois jours au réfrigérateur. Utilisez une boîte hermétique ou un plat en plastique pour les conserver. Si une purée faite à la main a été créée, mettez-la au réfrigérateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici